Samedi 7 mai - Bougez avec la poste

Apres tous nos achats effectues la veille, il devenait urgent de se debarrasser de ces kilos en trop afin de ne pas les avoir dans notre sac a dos jusqu'a la fin du voyage.
Nous allons donc a la poste bolivienne (qui se nomme "Ecobol") afin d'y constituer deux colis que nous enverrons a nos familles respectives. Las! Apres mon experience de la poste argentine, nous voila happes par un espace-temps qui m'est familier : celui de la poste sud-americaine. Dans ce trou noir, le temps n'a plus d'importance. Vous passez d'un bureau a l'autre, d'un guichet de police inefficace a une douane virtuelle. Un tampon par-ci, une attestation par-la. Saupoudrez le tout de queues interminables a chaque etape. Ajoutez des fonctionnaires aimables comme une porte de prison, des employes qui ne savent meme pas comment fonctionne leur propre service. Vous obtenez une demi-journee passee dans les sous-sols de la Poste pour enfin voir votre colis emballe, estampille et valide pour un aller-simple vers la France. Familles S. et F., vous qui recevrez ces precieux colis, accueillez-les avec tout le respect qui leur est du. Ils ont sur leurs emballages toute la sueur de notre patience et de notre perseverence face a l'administration bolivienne. Ouvrez-les comme des tresors car ils les meritent (en plus, ils risquent de contenir des cadeaux vous concernant!).
Cette epreuve nous a presque autant eprouve qu'une ascension d'un 6000... Alors nous errons encore dans la Paz, sans but, juste pour le plaisir. Une pause patisserie par-ci, des pop-corns par-la. Rien que des douceurs pour sentir les heures passer avec plaisir.
Nous quittons la Paz demain pour "plonger" dans la jungle. La jungle constitue 70% du territoire bolivien. Et oui! Contrairement aux idees recues, la Bolivie n'est pas majoritairement un pays de montagnes. Il est donc temps d'y aller pour voir cette "autre Bolivie". Pour la peine, nous irons en velo. A suivre...

2 Commentaires:

Anonymous Anonyme said...

Coucou, plus de news... il y a quelqu'un au bout du monde.
Vous nous avez habitués à des nouvelles régulières que se passe t'il... vous faites la tête???

Bon ok vous voulez passer du temps en amoureux alors pas le temps pour vous de nous poster un petit mot...

Allez juste quelques lignes.
Bise - chérifa qui s'inquiète.

12 mai, 2005 10:04  
Anonymous Anonyme said...

Cette aventure est rafraichissante et bien sympathique a suivre lorsque est tranquillement assis derrière son écran à siroter sa bière.

Clément, Sylvie et Bruno de Bangkok.

15 mai, 2005 19:26  

Enregistrer un commentaire

<< Home