Mardi 3 mai - Détente à La Paz

La vie a repris son cours animé. Les magasins sont tous ouverts et la circulation est plus dense. Mais la Paz ne perd pas de son charme indéfinissable. Ce sont peut-être les gens qui en font sa richesse principale : les boliviennes aux tenues traditionnelles (chapeau melon, robes bouffantes aux couleurs écarlates, ...) côtoient les hommes d'affaires en costume et les jeunes au style plus occidentale.
La Paz est une ville qui grouille de vie sans être stressante. Les gens sont agréables. Bien que le niveau de vie y soit plus bas, on se sent beaucoup moins agressé qu'au Pérou en tant que touriste. Par contre, le peu de sollications que nous subissons est beaucoup plus insistant : les gens restent à votre côté en gémissant, vous suivent ou vous touchent quelques fois. Heureusement, tout cela est trés rare.
Nous profitons des ces derniers moments de détente à la Paz. Demain, nous partirons pour une randonnée de deux jours dans la Cordillère Royale qui nous appelle par sa beauté depuis notre arrivée sur le lac Titicaca.