Lundi 2 mai - La Paz

Nous découvrons La Paz sous un jour trés calme car il est férié. Rien de tel pour apprecier en toute tranquilité le charme discret de cette ville. Il n'y a pas d'édifices extraordinaires ou hautement historiques. Néanmoins, La Paz a une âme. Chaque quartier possède des murs qui parlent : vieilles batisses coloniales décrépies, immeubles d'affaire modernes ou bâtiments impersonnels des quartiers populaires. Le tout dans des rues qui ne savent que monter ou descendre et offre des points de vue toujours différents sur la ville.
Nous errons une bonne partie de l'aprés-midi dans un énorme marché qui se nomme Buenos Aires. Pas grand-chose pour les touristes. Mais que de curiosités pour un oeil étranger comme le notre! Nous notons toute de même que les prix défient toute concurrence : même le Pérou parait "riche" à côté... Compter 3 euros pour un beau T-Shirt (copie de marques bien-entendu), 3 euros pour un bon et copieux repas ou 3 euros pour une superbe étoffe multicolore dans le plus pure style bolivien.
Nous nous sentons bien ici et attendons avec impatience de voir à quoi ressemblera la ville demain lorsque toute son activité reprendra.