Vendredi 25 mars - Joyeux otage de Paques

"Completo, todo completo". Je l'aurai beaucoup entendu cette phrase... Tout est complet... Impossible de prendre le moindre transport jusqu'au 29 mars à cause de la "semana santa". J'avais bien pensé qu'il était inutile d'essayer de se déplacer au début et à la fin de cette période de vacance. Mais en plein milieu, cela me semble moins compréhensible... Ma stratégie aura donc échoué.
Me voila prisonnier de Bariloche. Je ne vais pas me plaindre : j'ai un logement et une voiture. Le rêve de beaucoup d'argentins qui arrivent ici... En plus, le soleil est radieux et il fait bon (ni chaud ni froid en T-shirt). J'ai perdu ma matinée dans cette quête inutile d'un véhicule partant vers le nord.
Je pars en début d'aprés-midi à une vingtaine de kilomètres de Bariloche pour effectuer l'ascension d'un sommet : le Cerro Lopez. En chemin, je prends un auto-stoppeur qui se nomme Juan. Cette pratique est assez fréquente sur la route hyper-touristique que j'emprunte. Pour ma part, cela me permet de m'exercer un peu à l'espagnol. J'en retire toujours autant de frustrations mais je persevère!
Parler m'a joué des tours : je me trompe d'endroit pour le départ de ma randonnée! J'effectue l'ascension d'une montagne en une heure. Bizzarement, il n'y avait personne sur ce sentier, aucun balisage précis et mon plan indiquait 3 heures de montée. Je sais que je suis rapide mais quand-même... La vue panoramique d'en haut est superbe. J'essaye de m'orienter avec ma carte (avant, je ne pouvais pas car j'étais dans les arbres) et découvre mon sommet de l'autre côté de la vallée. Je redescends et me rends en voiture à mon second départ. C'est mieux fois-ci : le sentier est balisé et mène bien au refuge du Cerro Lopez. Malheureusement, j'ai perdu trop de temps précédemment et je n'arrive pas à évaluer le temps qui me reste jusqu'au sommet. Par contre, je sais le temps qui me reste avant de me trouver à l'ombre des montagnes... Je préfère m'arreter sur un promontoire et profiter de la vue splendide qui m'est offerte sur la région de Bariloche et ses lacs : on ne s'en lasse pas...
A quelques hectometres du Cerro Lopez: ici tout n'est que beauté...

Voici l'endroit où je prends mon petit-déjeuner. Cela pourrait être pire!

2 Commentaires:

Anonymous Nadege said...

Je constate que tu aimes toujours autant te perdre... Que d'aventures nous attendent! J'ai hate!

26 mars, 2005 03:33  
Anonymous Anonyme said...

Nous te souhaitons pour dimanche de bonnes fetes de Paques.Les commentaires sont toujours trés bons.Grosses bises de Marraine,Edmond,Fred et Ludmilla.

27 mars, 2005 20:53  

Enregistrer un commentaire

<< Home