Samedi 26 mars - Encore une rando

Encore une belle journée qui s'annonce. Le vent assez fort qui souffle aujourd'hui m'incite à emprunter des sentiers qui évitent les sommets. J'ai -encore une fois- perdu une partie de ma matinée à régler mes problèmes logistiques : je partirai finalement le 29 mars pour Salta dans le nord-ouest de l'Argentine afin d'y retrouver mon ami Harald (vous avez certainement déja lu ses commentaires!).
Ma promenade n'a rien d'exceptionnelle même si elle est assz longue. Je profite toujours autant des panoramas et de ce bain de nature. Cette région de la Patagonie andine ressemble vraiment aux Alpes dans leurs parties les plus sauvages. Ces étendues de montagnes me rappellent par moment la vallée des merveilles ou les Aravis. Mais la similitude s'arrete là. Ici, les espaces paraissent plus vastes. Il n'y a pas d'alpages : on passe directement des forêts ombragées à de la rocaille inhospitalière.
La différence fondamentale se situe dans la végétation: les conifères son presque inexistants. La région de Bariloche se targue d'être la seule en Patagonie andine à posséder des conifères. Mais, même ici, ils se cantonnent à quelques flancs de montagnes.
En se penchant sur les détails, l'oeil "européen" ne parvient pas à donner de nom aux plantes et arbres qu'il croise. On reconnait bien les différentes familles de végetaux mais tout est légèrement différent. Une touche d'exotisme en somme... Là dessus vient se greffer des plantes spécifiquement sud-américaines qui se sont adaptées au climat extreme de la Patagonie. On trouve beaucoup d'endroits en moyenne montagne qui font penser aux forêts tropicales : des roseaux foisonnent à l'ombre d'arbres gigantesques. On peut même y rencontrer une sorte de péroquet!
La nature recelle de nombreuses choses nouvelles pour moi. Mes randonnées -même les plus anodines- en deviennent intéressantes. Tant mieux!
En chemin, un vieux pont mal en point. Cas rarissime: la qualité des sentiers et du balisage est impécable depuis le début de mon voyage.

La laguna Jakob. Terminus de ma randonnée. Goutons à la douceur de la Patagonie sous le soleil: l'eau, la forêt, la roche...

L'emerveillement des yeux est partout. Cadeau pour Nadège!