Mercredi 23 mars - C'est la Patagonie ou bien?

Mon trajet nocture s'est bien passé. Les sièges et le service dans ces bus "cama" sont équivalents à ceux d'une première classe en avion. J'aurai pu plus dormir mais je me rattaperai ce soir.
La dernière partie de la route traverse les montagnes andines que je retrouve enfin. Celles-ci sont plus hautes que du côté d'El Chalten. Je vois pour la première fois des conifères. Les paysages se rapprochent de ceux que nous connaissons dans les Alpes. Cependant, ils possèdent plus de profondeur: les étendues semblent plus vastes, les perspectives plus lointaines.
Me voici à San Carlos de Bariloche. Bariloche pour les intimes. L'ambiance y est toujours trés argentine (j'appelle cela le "bordel organisé") mais l'architecture et l'environnement tranchent avec ce que j'ai pu voir jusqu'alors : beaucoup de bâtiments en pierre et en bois, des hotels à tous les coins de rue, les montagnes autour et un bord de lac. Une sorte de grand Chamonix au bord de l'eau avec beaucoup de gens et de circulation.
Il fait beau et il fait chaud (contre-petrie belge fort connue). J'en profite pour faire un tour rapide de la région environnante. Ici, rien d'exceptionnel. On pourrait voir la même chose dans les Alpes. La différence réside dans l'omniprésence de la nature. Malgré les infrastructures mises en place(routes, télécabines, ...), on tombe toujours sur des endroits sauvages. Certes, il ne faut pas s'amuser à longer les bord du lac envahis d'énormes propriétés privés. Mais si l'on s'éloigne un peu, c'est la nature à 100%.
Cette région de la Patagonie se prend vraiment pour la Suisse: chocolat et fondue, lacs, montagnes et même un village de colons suisses! On a aussi droit à un saint-bernard dans tous les endroits touristiques afin que les argentins soient pris en photo avec.
Ma chambre ressemble étrangement à celle d'un chalet du Valais. Et la vue sur le lac me fait penser à celle d'un certain Léman...
Nous sommes à 5 kilomètres de Bariloche. Tout n'est déja plus que nature

2 Commentaires:

Anonymous Anonyme said...

Tout ces kilomètres pour retrouver la Suisse!... ne cherche pas ta voiture pour aller bosser en te réveillant demain !
Le paysage à l'air magnifique,
bisous

24 mars, 2005 07:47  
Anonymous Anonyme said...

T'as vu Sophie ?
Laure

24 mars, 2005 14:25  

Enregistrer un commentaire

<< Home