Lundi 14 mars - Enfin de l'andinisme

Le temps n'est pas exceptionnel mais il ne pleut pas. Je décide donc d'entamer l'ascension du Cerro Guanaco (environ 1100 mètres) en observant bien l'évolution du temps. Sur mon parcours, je réussis ma première photo d'animal! Je me demandais où étaient ces gens qui construisaient des cabanes en ne s'arretant jamais de planter des clous. Je les ai trouvé: ce sont des pics verts! Et en plus, ils ne sont pas farouches. Merci Woody!
La randonnée est raide mais on est richement récompensé au bout : le soleil fait une apparition durant ma pause au sommet. Pas de vent: je n'ai pas froid! Autour de moi, à perte de vue la Terre de Feu: ses montagnes, ses lacs, ses océans et ses nuages bas... On oublie tous les jours de pluie, de vent et de froid. Tout s'étale devant soi et nous ressource. Je réalise que je viens de faire mon premier sommet des Andes. Ça y est : je suis un andiniste comme on dit ici.
Je redescends rapidement car... J'ai un avion. Ah... L'homme moderne...
Drection El Calafate à 300 kms au nord d'Ushuaia. Je suis de retour sur le continent et je pose enfin le pied dans ce que l'on appelle la Patagonie. Mon premier pas est boueux car il pleut énormément... Mais je commence à avoir l'habitude.

On a retrouvé Woody Wood Pecker! Il est en Terre de Feu et il fait un de ces boucans!

En haut du Cerro Guanaco: la vue est superbe