Jeudi 24 mars - Les sept lacs

Le temps est moins radieux que la veille. Exactement comme sur le lac Léman: les nuages sont accrochés aux montagnes et l'eau est grise. Ceci ne me donne pas envie de randonner aujourd'hui. Heureusement, j'ai fait une entorse à mon ascèse de routard : j'ai loué une voiture. Cela faisait un moment que je rêvais d'être indépendant des horaires de bus, arreter de toujours courir pour me lever et de ne pas me précipiter pour ne pas rater mon bus en retour de randonnée. Bref, la liberté...
J'effectue un tour en automobile touristiquement réputé : les 7 lacs. En flanant, cela me prendra la journée. La route est presque tout du long en terre mais aisement praticable avec ma voiture de tourisme.
Pour mon papa: mon auto est une Volkwagen Gol. Non, il n'y a pas de "f" à la fin. C'est une petite voiture tres repandue qui ressemble un peu à l'ancienne Polo. "Gol" signifie "but" en Argentine. Le foot est une véritable religion ici. Pas moyen d'y échapper à la télévision. La ferveur dans tout le pays est équivalente à celle que l'on peut rencontrer à Marseille. Chaque but est toujours ponctué par le fameux "Goooooool". Faites durer le "o" 10 secondes comme si vous tombiez d'une falaise. Meme pour un but ridicule, meme en differé, vous aurez droit à la même intensité dans le "Gooooool". On ne s'en lasse pas... Pour les techniciens, je dirais juste que le football argentin est plus spectaculaire car il est plus instinctif (tout à une touche de balle) et moins tactique.
Pour la conduite, les argentins sont plus forts que moi: il faut systematiquement dépasser les vitesses autorisées pour rouler au rythme argentin. Compter 110 sur Nationale, 90 sur route en terre et 70 en ville (quand la circulation est fluide...). Pour les priorités, c'est au feeling(un melange de priorité à droite, route principale et "je suis le plus gros") et ça ne marche pas si mal! Quand aux lignes continues, elles disparaissent dés que quelqu'un devant soi ose respecter les limitations.
Les routes empruntées m'ont permis de découvrir le variété des paysages dans cette région. Bien sure, la nature y est intacte. D'une vallée à l'autre, on passe de lacs et de forêts touffues à des steppes arides dominées par des montagnes rocheuses. C'est en quelques sorte un résumé d'une partie de la Patagonie. Il n'y a rien de grandiose mais c'est trés beau et varié. Je pense que c'est dans ces régions que doivent demeurer Sylvester Stalone, Florent Pagny et autres Bushs. J'ai entendu que Benetton possedait des terres à 200 kms au sud de Bariloche... Ils ont fait un bon choix : rivières, steppes, montagnes, forêts, natures... Et le tout avec un aéroport à Bariloche et pas mal de routes bitumées en parfait état. J'ai vu des parcelles à vendre: je vais me renseigner...
Au chapitre musicale, j'avais dans la tête "Ma liberté de penser" de... Florent Pagny! Si vous pouviez me donner une autre chanson française qui parle de liberté (pour moi, il s'agit de liberté de mouvement avec ma voiture) pour que je m'ote celle-là de l'esprit, je vous en serai reconnaissant (mais pas "Il est libre Max" car ça ne colle pas bien avec un gars qui roule en voiture les cheveux au vent)
La route est splendide et offre des paysages variées. Nous voici dans une vallée où toutes le roches deviennent des sculptures.

La région est aussi connue pour ses rivières propices à la pêche. Les truites et saumons en sont les vedettes.